LE TRENTIN-HAUTE ADIGE

" écartelé en 1 et 4 : d'argent à l'aigle de sable, bordée de flammes de gueules, becquée et membrée d'or, lampassée de gueules, chargée d'un kleestengel du même (pour Trente);  en 2 et 3 : d'argent à l'aigle gueules, becquée et membrée d'or, lampassée de gueules, chargée d'une tige de kleestengel d'or (pour Bolzano)". Le style héraldique de ces armoiries communales est lui aussi typiquement autrichien, épuré et dépourvu de tous les ornements extérieurs : couronnes, supports, devise, parfois très surchargés, dont les italiens sont très consommateurs.

 

Le nom de cette région est composé de deux parties. - Le nom "Trentino" dérive de "Tridentum", le nom latin de la ville de Trente, la capitale provinciale. - Le nom "Alto Adige" a été créé en 1810 par Napoléon Bonaparte , souverain du royaume napoléonien d'Italie entre 1805 et 1814. Le nom de ce territoire a été inventé dans le style des départements français. Le nom "Département du Haut-Adige" vient du fait qu'il s'étendait dans la partie supérieure du bassin de l'Adige. - Le nom "Südtirol", quant à lui, dérive du comté médiéval de "Tirolo" (allemand: Tirol) dont sa capitale sur le territoire de "Tirolo" près de "Merano", dans l'Alto Adige, et s'étendait au nord des Alpes, y compris le Tyrol autrichien et le sud, et le Trentin.

flag_it_trentino.gif