Les traditions

LA VALEUR DES

TRADITIONS EN ITALIE...

En Italie, la famille, c’est sacré et les Italiens ne ratent pas une occasion de le prouver en multipliant les occasions pour se retrouver, et ce dans le plus grand respect des traditions : réceptions grandioses, repas gargantuesques, rites insolites.

Ainsi, pour approfondir votre connaissance de nos amis italiens, découvrez un panorama de leurs traditions familiales qu’ils se transmettent de générations en générations depuis la nuit des temps. 

Vous voilà prévenus ! Les italiens ne rigolent pas avec les traditions et seront même ravis de vous les faire vivre si le cœur vous en dit … Alors, prêts pour un petit voyage d’anniversaire en Italie ?
 

CAPODANNO

L’Italie est un pays toujours attaché à ses traditions.

A la Saint Sylvestre, un plat de lentilles trône sur les tables du Nord au Sud du pays et ce, depuis l’Antiquité. Nutritives et rondes comme des pièces de monnaie, elles sont le symbole de l’abondance et permettent de démarrer l’année sous le signe de la prospérité. 

 

Le passage à la nouvelle année se fait sous de nombreux feux d’artifice. 

NATALE

En Italie, la fête de Noël dure 3 jours, du 24 au 26 décembre. Cependant, les traditions de Noël varient d'une région à l'autre, si bien que les petits Italiens ne reçoivent pas tous leurs jouets en même temps.

Dans le nord, c'est le Père Noël "Babbo Natale" ou le Petit Jésus "Gesu Bambino" qui distribue les cadeaux le 25 décembre.

La crèche, l'un des symboles les plus significatifs de Noël, est originaire d'Italie. Selon la tradition, les familles italiennes l'installent neuf jours avant la naissance du Christ.

Bien sûr, pas de Noël sans le traditionnel "Panettone". Ce gâteau aurait vu le jour vers 1490 à Milan, mais bien vite on l'adopta dans toute l'Italie. A Milan, les hommes d'affaire offraient un Panettone en cadeau à leurs clients pour Noël.
Il en existe une multitude de variétés et ils peuvent être dégustés de plusieurs façons: fourrés de crème, nappés de différentes sauces, recouverts de chocolat etc… et nature tout simplement, grillés pour un délicieux petit déjeuner.
Les Italiens dégustent aussi le Pandoro dont la popularité suit de près celle du Panettone. Il est d'origine plus récente. Originaire de Vérone, il fut fabriqué pour la première fois, il y a une centaine d'année.
On trouve également le Panforte, petite friandise traditionnelle. Le Panforte ou pain fort était à l'origine une friandise de Sienne, en Toscane, sa popularité s'est étendue sur toute l'Italie.

LA BEFANA

La Befana appartient aux figures folkloriques, pourvue de dons, liés à la fête de la Nativité. La légende dit que la Befana passe dans chaque maison où vivent des enfants la nuit précédant l'Épiphanie. Ces derniers accrochent une chaussette non loin de la cheminée ou de la fenêtre. Pour ceux ayant été bons et gentils au long de l'année, la Befana dépose dans leur chaussette des caramels ou des chocolats, en revanche, pour ceux qui n'ont pas été gentils elle remplit les chaussettes de charbon (en réalité, il s'agit aujourd'hui de sucre noir comestible ou de la réglisse qui ressemble au charbon).

Cette gentille sorcière aurait, selon la légende, refusé son aide aux trois bienfaiteurs pour trouver l’enfant Jésus avant de revenir sur ses pas les bras chargés de douceurs pour se faire pardonner. Très populaire, la Befana est célébrée chaque année par les enfants qui chantent à sa gloire pendant que les parents déguisés remplissent le foyer de friandises. A Rome la Befana remplace même le Père Noël. 

SANTA LUCIA

Si Noël est fêté dans une grande partie de l’Italie et que le Babbo Natale (Père Noël) là-bas aussi a la côte, c’est Sainte Lucie qui est célébrée en décembre dans le Nord du pays et en Sicile. Le 13, les enfants attendent cette martyre de Syracuse, emblème de la lumière, qui leur apporte des cadeaux à dos d’âne volant. Saint Nicolas n’a qu’à bien se tenir !

PÂQUES ET SA TOURTE

Célébrées dans tout le pays, les fêtes de Pâques s’accompagnent de mets typiques dont notamment la tourte pascale. Cette spécialité farcie aux épinards, blettes, artichauts et ricotta a la particularité de contenir 33 couches de pâte superposées. 33, comme l’âge du Christ bien sûr !  

LE CAFÉ SUSPENDU

Dans les bistrots napolitains, il est une tradition altruiste baptisée le caffé sospeso, ou « café suspendu » en VF. Les clients aisés ou simplement de bonne humeur règlent deux espresso au comptoir pour n’en boire qu’un. Le second est réservé à un anonyme dans le besoin qui pourra en faire la demande au barista.  

LES REPAS A RALLONGE

Pays de la gastronomie généreuse, l’Italie est probablement le seul pays au monde à composer ses repas quotidiens d’autant de plats. Mais loin d’être une débauche gargantuesque, les menus suivent des règles nutritionnelles et un ordre savamment établis. Ainsi, l’antipasto est souvent composé de légumes de saison marinés à l’huile d’olive dont les acides gras favorisent l’assimilation des aliments. Le primo est constitué de pâtes, de riz, de polenta ou de minestrone, des féculents qui en font un plat rassasiant mais relativement peu calorique. Le secondo fait la part belle aux viandes et poissons qui sont accompagnés de petits légumes et rien d’autre. Enfin le dolce est généralement un dessert fait maison, les Italiens préférant de loin les produits frais aux préparations industrielles.  

LA "BORSA"

En Italie comme ailleurs, les mariages sont l’occasion de grandes réunions familiales où la nourriture abonde et le vin coule à flots et ce, aux frais des jeunes époux. Heureusement pour eux, la tradition de la borsa permet d’éponger quelque peu ces dépenses exorbitantes.

Durant la réception, la mariée porte au bras un petit sac de satin dans lequel les invités placent discrètement quelques billets pour renflouer les caisses du ménage. Ceux-ci peuvent même légitimer leur don en l’échangeant contre une danse avec la mariée. 

LES ANNIVERSAIRES

Lors des anniversaires, il est un rituel familial comique mais douloureux qui exige de tirer les oreilles du fêté un nombre de fois identique à son âge. Cette tradition existe aussi en Espagne et à l’apprendre, on remercie chaudement, nous Français, l’inventeur des bougies. 

NOUVEL AN NAPOLITAIN

Quand vient la nouvelle année, les Italiens, et plus particulièrement les Napolitains, jettent par la fenêtre les objets vieux et cassés. Un moyen original, mais risqué pour les badauds qui passent par-là, de faire place au neuf pour les mois à venir. 

La photo n'est pas contractuelle :)

giovanni brusca.jpg

© 2018 by Passione-Italiana

Instrumental Terra Incognita - Zucchero
00:00 / 00:00
  • Facebook