Mafia, le dossier

"La Pieuvre"

Entendons nous bien. Une mafia est une organisation criminelle dont les activités sont soumises à une direction collégiale occulte et qui repose sur une stratégie d’infiltration de la société civile et des institutions. On parle également de système mafieux. Les membres sont appelés « mafieux » (sans distinction de nombre), ou parfois « mafiosi », d’après le nom italien (au singulier : « mafioso »).

C'est la définition donnée par Wikipedia.

 

Voilà, ça c’est fait.

Mais revenons maintenant à ce qui nous importe...

Nous associons quasiment automatiquement  la Mafia à la Sicile. J'imagine que ceci est probablement dû aux nombre incalculable de films, excellents pour certains, désastreux pour d'autres, américains pour la plupart, traitant du sujet.

Et c’est effectivement en Sicile, dans les champs de citronniers, que débute l’histoire de l’« Honorable Société ». Bucolique non ?

En moins de 50 ans, elle deviendra la « Pieuvre ». Parce que, même décapitée, la "piovra" conserve un bon nombre de ses tentacules en activité.
Profitant des bouleversements provoqués par l’unification italienne du XIXe siècle, elle se structure et se déploie, plongeant ses racines jusqu’en Amérique. L’internationale de la criminalité est née.

Cependant, nous nous devons pour être réalistes parler de Mafie, du pluriel du nom italien. La "Mafia" est devenue une réalité en Italie sous divers noms et pour diverses raisons, en fonction des régions. Nous parlons bien sûr des différentes mafias existantes et connues de nos jours, c'est-à-dire de Cosa Nostra en Sicile, (également de la Stidda plus récente et moins connue dans le sud de la Sicile) de la Camorra en Campanie, de la N’Drangheta en Calabre, et de celle qui est probablement la moins connue de toutes, la Sacra Corona Unita dans les Pouilles.

006.jpg
004.jpg
map.jpg

Il est bien évident que, si l’on se rend dans ces régions (et ça m'est arrivé) il se trouvera toujours quelqu’un pour vous expliquer que « non non, ici cela n’a plus cours », et que c’est l’apanage d’une autre région que d’être sous la férule de la Mafia…

Bon, on en fait ce qu’on en veut hein, mais dans tous les cas il est vivement déconseillé d’approfondir le sujet si vous n’êtes pas mandaté pour cela... et encore... même mandaté...

Vingt ans après l’assassinat du juge anti-mafia Giovanni Falcone, le 23 mai 1992, les choses ont-elles vraiment changé ? Dans cette lutte inégale entre David et un Goliath infiltré dans tous les rouages de l’économie, y compris dans ses plus hautes sphères, une association, tente, tant bien que mal, de résister encore et toujours à cette "pieuvre" omnipotente. Libera pour ne pas la nommer.

giovanni brusca.jpg

© 2018 by Passione-Italiana

Instrumental Terra Incognita - Zucchero
00:00 / 00:00
  • Facebook