Les ponts...

Les ponts de Venise

Si vous êtes passionné par ces ouvrages, c’est à Venise qu’il faut aller.

En effet, pas moins de 455 ponts vous y attendent, en pierre, en brique, en fer, en bois il y en a pour tous les goûts et pour toutes les jambes aussi, les voyageurs n’étant pas très habitués à faire un peu d’exercice vont vite s’en rendre compte, une journée à se promener au cœur de la ville et vous avez les mollets en compote pour le reste de votre séjour, pour ceux qui ont l’habitude de marcher régulièrement ces ponts sera une simple formalité.

Le Pont du Rialto

Situé au cœur du quartier d’origine de Venise, il  a été le premier pont de pierre reliant les rives du Grand Canal.

Depuis l’origine de la cité, Rivoalto était le centre de la puissance commerciale de Venise, La première réalisation de ce pont date de la fin du XIIe siècle, œuvre de Nicolò Barattieri. Il était formé de bateaux reliés par des planches en bois et a pris le nom de Ponte della Moneta, en mémoire du péage mis en place pour le traverser.

Il resta sur pieds jusqu’en 1444, date de son effondrement sous le poids d’une grande foule rassemblée pour assister à un défilé d’embarcations. Il fut reconstruit en bois, avec des boutiques de chaque côté et au centre une partie qui se levait, de sorte que même les plus gros bateaux pouvaient passer. Il s’est en partie effondrée en 1523, ce qui conduit différents artistes a présenter leurs plans pour sa reconstruction en pierre, parmi lesquels PalladioMichel-AngeVignola et Sansovino. La construction, sur la base des différents projets, a commencé en 1588 et a pris fin en 1591.

S’achevât ainsi la création de l’un des ponts les plus célèbres du monde !

Le Pont de l'Academia

L’idée d’un autre pont pour franchir le Grand Canal est arrivée seulement au XIXe siècle, soutenue par de fervents partisans mais décriée par des nombreux adversaires ! Le projet a été confié à l’ingénieur anglais Alfed Neville, un expert dans la construction de ponts de fer. Il a été inauguré en 1854, mais a été démoli en 1933, compte tenu de son état jugé dangereux.

Il a ensuite été reconstruit  en bois « à titre provisoire » en seulement 37 jours, selon le projet de Eugenio Mozzi, dont la particularité réside dans le fait que le maintien des axes peut se faire sans interrompre le flux de la circulation au-dessus et en dessous du pont, brillant! Ce projet n’a pas été aussi provisoire étant donné que, après plus de quatre-vingts ans il est toujours là, plus majestueux que jamais !

scalzi.jpg
Le pont des «Scalzi»

Le Pont degli Scalzi, «pont des déchaussés» est proche de la gare, où se dresse l’église de Santa Maria Nazareth, connue sous le nom « degli Scalzi » car trois siècles durant elle appartenait à l’ordre des Carmes Déchaussés.
Il est également appelé pont de la voie ferrée et a été construit après l’inauguration de la gare en 1846, conçu par un ingénieur anglais, Neville.

Le pont, qui franchit la partie la plus étroite du canal s’est tellement vite détérioré qu’il a été reconstruit sur un projet de Mozzi, en pierre d’Istrie. Le projet a été achevé en 1934 de manière à ne jamais bloquer le trafic maritime sous-jacent.

Encore aujourd’hui, ce gigantesque pont sur le canal permet un accès direct au cœur de la ville.

Le pont Calatrava

Le pont le plus moderne à Venise dit Calatrava a été réalisé par l’architecte espagnol du même nom; acier et verre trempé qui le composent lui donnent un look très moderne.

Pour cette raison, il est impopulaire aux yeux des Vénitiens, parce que son style contraste avec celui de la ville, faite de pierre et de bois.

Il a été conçu en 1998, mais sa construction a été achevée en 2008.

Malgré les critiques c’est l’un des ponts les plus fréquentés, car il relie Venise à sa plate-forme terrestre, Piazzale Roma.

© 2018 by Passione-Italiana

Instrumental Terra Incognita - Zucchero
00:00 / 00:00
  • Facebook