Bacanal del Gnoco

Vérone (Vénétie)

La tradition du Carnaval de Vérone, également appelé Bacanal del Gnoco, semble remonter à l'année 1531, année pendant laquelle Vérone fut victime d'une grave famine.

La famine provoqua une augmentation du prix de la farine telle qu'elle amena les boulangers à bloquer la production et la vente de pain.

S'en suivront des désordres auxquels participeront majoritairement les habitants du quartier de San Zeno (où se trouve la basilique du même nom).

 

La révolte populaire fut conjurée par la nomination d'une commission de citoyens fortunés qui se chargèrent de l'acquisition et de la distribution de grain et de farine.

Tommaso Da Vico, riche médecin véronais qui faisait partie de cette commission, est traditionnellement considéré comme le père du Carnaval.

A sa mort survenue en 1531, Tommaso Da Vico laissa sur son testament le souhait qu'une partie de sa fortune soit destinée à la distribution chaque année aux habitants du quartier de San Zeno de pain, vin, beurre, fromage et farine pour préparer les gnocchi pour le jour du vendredi saint.

Préparer et manger les gnocchi ce jour de l'année est devenu une tradition pour les familles véronaises, au point que, encore aujourd'hui, le dernier vendredi avant les 40 jours est appelé "Venerdi Gnocolàr".

Le carnaval de Vérone avec le temps s'est répandu aux divers quartiers, et chacun d'eux possède un comité et ses propres masques traditionnels, créés ou inspirés d'un personnage historique ou d'un métier.

Chaque année se déroule un défilé qui s'ouvre avec les masques représentant le quartier de San Zeno, le "Pape des gnocchis", suivi d'autres masques comme par exemple "Simeon de l'Isolo" (quartier de Veronetta), le "Duca de la Pignata" et le "Dio de l'Oro" (quartier de Santo Stefano), le prince Reboano de la Concordia (quartier Filippini), le "Sior de la Spianà) (quartier Stadio), le "Duca de la Pearà" (quartier Independenza - SantaLucia) et tant d'autres, qui animent la cité chaque dernier vendredi du carnaval, ainsi que des choeurs allegoriques, des figurants, des groupes musicaux, et des majorettes.

© 2018 by Passione-Italiana

Instrumental Terra Incognita - Zucchero
00:00 / 00:00
  • Facebook