Processione dei serpari

Cocullo (Abruzzes)

Chaque année, le premier jeudi du mois de mai, a lieu un festival hors du commun dans une petite ville de la région des Abruzzes.

La fête de la Saint-Dominique peut sembler assez tranquille jusqu’à que l’on se rende compte que c’est un vrai nid de serpents. L’un des plus étranges festivals d’Italie, la Processione dei Serpari, est célébré dans le petit hameau abruzzo de Cocullo où une statue de San Domenico (protecteur contre les morsures de serpents) est ornée de bijoux, de billets et de serpents vivants. La statue est ensuite portée à travers le village, pendant que des serpents s’enroulent autour d’elle et de ses porteurs. Après une messe sur la place du marché, les reptiles sont relâchés dans la forêt, laissant les villageois à l’abri des morsures de serpent pour une nouvelle année.

Le festival comporte une grande variété de noms, notamment le Festival du serpent de Cocullo, le Festival des charmeurs de serpents ou encore le Festival de la Saint-Dominique.

Ça a des airs d’Aventuriers de l’arche perdue, sauf que ces serpents ne mordent absolument pas. Environ six semaines avant la procession, le 19 mars (jour de la St Joseph), le serpari de Cocullo (le charmeur ou le maître de serpent) commence à capturer des serpents dans les alentours du village. Les serpents ne sont pas venimeux, mais leurs dents sont de toute façon retirées. Ils sont ensuite traités comme des animaux de compagnie jusqu’à leur grand jour sur la statue.

Le festival n’est pas une célébration des serpents en soi, mais une commémoration du jour de la Saint-Dominique, le saint du village, qui purifia la région des serpents venimeux au 11ème siècle.

Le matin de la procession, le village s’anime à 8h. Depuis que Saint-Dominique est aussi le protecteur contre le mal de dents, il y a une cérémonie moins importante dans l’église où les gens sonnent une cloche en tirant la corde avec leurs dents, s’assurant ainsi une bonne santé dentaire pour l’année.

Les festivités commencent réellement vers 10h, et la fameuse procession débute à midi. Le comportement des serpents pendant la parade est étudié comme une récolte : si ils s’enroulent autour de la tête de la statue, cela promet une bonne année. S’ils rampent vers les bras, malheur à nous.

 

Il y a des siècles, les serpents étaient cuits et mangés à la fin de la procession. Aujourd’hui, ils sont relâchés dans la forêt, où leurs dents repousseront pour une autre année. A la place, un pain sucré en forme de serpent enroulé vous est proposé, et c’est peut-être un peu plus appétissant.

© 2018 by Passione-Italiana

Instrumental Terra Incognita - Zucchero
00:00 / 00:00
  • Facebook