1900

Lorsque j'ai vu ce film pour la première fois (et oui je l'ai 2 revu depuis), j'ai découvert à travers ces images, la vie telle qu'elle était à cette époque, la simplicité, la pauvreté des paysans, des "contadinis", la morgue des propriétaires, la montée du fascisme... Ce fut un choc, une révélation.

 

1900 (titre original : Novecento) est un film franco-germano-italien réalisé par Bernardo Bertolucci et sorti en 1976.

Le scénario a été écrit en collaboration avec Franco Arcalli , dont le père avait été assassiné par les fascistes alors que l'enfant avait cinq ans.

Le titre, ainsi que le style d'image, est une référence au tableau de Giuseppe Pellizza "Le Quart état".

A travers le destin parallèle de deux personnages nés le même jour en 1900, Bertolucci retrace un demi-siècle d’histoire italienne, entre montée du fascisme et luttes communistes. Dans cette fresque populaire, le cinéaste voulait que le spectateur ressente à la fois «le frisson hollywoodien et le frisson soviétique». Pour recomposer l’histoire des deux familles antagonistes, Bertolucci suit le rythme des saisons. L’enfance et l’adolescence prennent les couleurs de l’été. Puis vient l’automne avec les promesses du socialisme contrariées par l’émergence du fascisme. Dans la seconde époque, les grands espaces cèdent la place à un sombre huis clos. Le réalisateur enveloppe les vingt années de fascisme en Italie d’une lumière obscure et cruelle, jusqu’à la Libération de 1945.

Le synopsis

1900 raconte les vies parallèles de deux garçons nés le même jour dans une grande propriété terrienne de l'Émilie-Romagne en Italie au début du XXe siècle.

L'histoire débute fin janvier 1901, à l'annonce de la mort de Giuseppe Verdi (le 27 janvier), avec la naissance d'Alfredo, le fils du propriétaire, et d'Olmo, le fils bâtard d'une famille de métayers attachée à l'exploitation.

Les deux garçons grandissent ensemble et prennent peu à peu conscience de leur statut social opposé.

Alfredo (Robert De Niro) est fils de grand propriétaire terrien, brimé par un père autoritaire proche des milieux fascistes.

Il cherche à échapper à cette emprise paternelle et à mener une vie insouciante, laissant le contremaître fasciste Attila (Donald Sutherland), membre des Chemises noires, prendre le contrôle de la propriété et brutaliser les paysans.

Olmo, (Gérard Depardieu) fils de paysan, est éveillé très tôt à son statut social pauvre.

Face à l'injustice, il affirme, poussé par sa fiancée institutrice, ses convictions socialistes et organise la résistance contre les fascistes.

 

L'opposition de ces deux destins accompagne l'histoire de l'Italie, du progrès technologique à la Première Guerre mondiale, de la montée des revendications sociales au fascisme (squadristi).

Le film se termine avec la fin de la Seconde Guerre mondiale et la victoire des paysans sur les fascistes.

Tableau de Giuseppe Pellizza 'Quarto Stato"

giovanni brusca.jpg

© 2018 by Passione-Italiana

Instrumental Terra Incognita - Zucchero
00:00 / 00:00
  • Facebook